devries_web

Le Dr Brian de Vries, Ph. D., est professeur émérite de gérontologie à la San Fran­cisco State University et professeur auxiliaire à l’Université Simon Fraser de Vancouver ainsi qu’à l’Université de l’Alberta à Edmonton. Il a obtenu son doctorat en psychologie du développement au cours de la vie à l’Université de la Colombie-Britannique en 1988, qui a été suivi d’une bourse postdoctorale à l’University of Southern California. Il est membre de la Gerontological Society of America (GSA), ancien membre du conseil d’administration de l’American Society on Aging et ancien coprésident du réseau sur les questions relatives aux personnes âgées LGBT (LGBT Aging Issues Network). Le Dr de Vries a siégé au conseil d’administration du comité sur la santé des populations particulières de l’Institute of Medicine qui a publié The Health of Lesbian, Gay, Bisexual and Transgender People: Building a Foundation for Better Understanding (2011). Le Dr de Vries a été rédacteur en chef de Sexuality Research and Social Policy (de 2007 à 2011), et rédacteur en chef adjoint de l’International Journal of Aging and Human Development (de 2000 à 2006) et de LGBT Health (de 2013 à 2015). Il a également collaboré à six autres revues. Par ailleurs, il a publié cinq livres (ou en a codirigé la publication) : Kinship Bereavement in Later Life (1997), End of Life Issues (1999), Narrative Gerontology (2001), Gay and Lesbian Aging (2004) et Community-Based Research in LGBT Aging (2015); il est l’auteur ou le coauteur de plus de 100 articles de revues, chapitres de livres et publications professionnelles; il a fait plus de 150 exposés devant des auditoires de spécialistes sur le bien-être social et psychologique des personnes LGTB d’âge mûr et plus âgées, sur le deuil et sur des histoires vécues. Ses recherches ont entre autres été financées par des bourses des National Institutes of Health, de la Ford Foundation, du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et du Canadian Frailty Network.

Ses centres d’intérêt portent sur le vieillissement des personnes LGBT, les relations sociales à un âge avancé, le deuil et la gérontologie narrative.